Rencontre avec l'artiste Sun Xue

Publiée le 29 sept. 2013 | 0 commentaire
Rencontre avec l'artiste Sun Xue

 C'est dans son atelier à Bagnolet, ouvert sur un jardin où elle expose ses marbres encore bruts et où passent ses chats et quelques grosses araignées, que nous avons rencontré Xue. Ancienne étudiante arrivée en 2003 en France cela faisait 6 ou 7 ans que nous ne l'avions pas revue, et ça a été un grand plaisir ! Nous l'avons trouvée toujours aussi déterminée, sans compromis ni compromissions, se vouant corps et âme à son art passant naturellement du dessin à l'aquarelle de la taille de pierre au modelé de la terre.

Elle nous confie que même si des collectionneurs lui font confiance, la vie n'est pas facile et que la liberté de créer a un coût élevé. Mais elle reste confiante car elle sait son talent et bondit quand on la qualifie de jeune artiste

Autour d'une tasse de thé magnifiquement préparé dans une de ses théières plus originales les unes que les autres, elle nous montre quelques unes de ses œuvres réalisées ou en cours de réalisation. Mais il n'y avait plus beaucoup de pièces car la majeure partie se trouvait à la Maison d'art contemporain Chailloux à Fresnes où Xue propose une rétrospective ("Paradoxiidae") de son travail, jusqu'au 21 décembre 2013, et où, malheureusement, faute de temps, nous n'avons pu nous rendre : elle est représentée par la galerie Mircher . La rencontre a été cependant très riche et les discussions sur le temps passé très sympathiques.


Nous avons déjeuné dans le café restaurant de Ben en face de l'atelier. Ben est un personnage impressionnant par la façon qu'il a de parler avec les gens, en tant que lyonnais nous avons eu droit à tous les éloges (il sait y faire Ben). Il n'arrête pas de parler, de gesticuler, de plaisanter et... de nous faire attendre un peu entre chaque plat, mais on ne lui en veut pas (en fait nous sommes mauvaise langue c'est juste pour le café que nous avons un peu attendu, mais c'est sans doute qu'il n'avait pas envie que nous partions).

Voilà quelques heures passées en compagnie de Xue en attendant de la revoir, cette fois-ci, sans attendre sept ans.

0 commentaire Laisser un commentaire